La fourmi de François Mauriac

Depuis quelques semaines à présent, une fourmi géante veille sur la cour du lycée et semble vouloir s’échapper de la salle d’art plastique. Réalisée en bandes plâtrées, avec une armature de fil de fer, et de papier journal, elle est l’œuvre d’une élève de terminale qui prépare l’option Art Plastique pour les épreuves de fin d’année.  Une des questions à traiter pour le baccalauréat est celle de l’œuvre tridimensionnelle dans l’espace public. L’élève a donc réalisé cette fourmi, en réponse au lieu choisi: le lycée. Cette dernière symbolise l’effervescence de notre établissement que l’élève perçoit ainsi comme une sorte de fourmilière où nous nous activons tous les jours.

Une œuvre à méditer…